Ma lecture : Tango à minuit par Jo Ann Von Haff

Photographie de la couverture du livre

Résumé de l’éditeur :

Cassandra est conceptrice à Prinz & Devers, mais depuis la retraite de son mentor, elle se morfond. Anne, la directrice, l’écarte de tous les projets intéressants. Et pourtant, Cassandra est la plus indiquée pour s’occuper de la campagne de Noël de French Tango, puisqu’elle collectionne les montres de la marque. Quand Charles Kron est exaspéré de ne voir que des propositions cliché, il se rend à l’agence et croise Cassandra dans l’ascenseur. Il ne sait pas qui elle est, mais elle porte l’une de ses montres. Et un colis bien embarrassant…

Degré d’érotisme : Léger

Cet article vous plait ? Inscrivez-vous à ma newsletter pour ne rien manquer !

Mon avis :

Vous vous souvenez tout le bien que j’ai pu dire sur les personnages de Jo Ann Von Haff la semaine dernière ? Et ben, je maintiens tout !

Que dire de nouveau sur ce deuxième tome ? Déjà, le personnage principal n’est plus le même, vu que ce n’est plus Ginie qui est au centre de tout, mais Cassandre (que l’on avait pu découvrir dans le précédant tome).

Pour autant, on retrouve encore Ginie et tous les autres. On découvre un peu plus le lieu où travaille Cassandra, ainsi que sur la manière dont le Sorbier s’organise et fonctionne.

Ce qui est très bien joué de la part de Jo Ann Von Haff, est que les antagonistes du premier livre évoluent. Ceux qui apparaissent sont tout aussi effrayants que différents. Mon seul regret est que l’on ne sache pas ce que devient l’une des antagonistes du premier tome. Elle est très rapidement évoquée dans le deuxième volume et j’aurais aimé en savoir plus.

Pour être franche, ce qui m’a tapé dans l’oeil, est qu’il est question de publicité de Noël (j’aime Noël, pour ceux qui l’ignoreraient 😉 ), mais prise dans la romance, le thème « Noël » est devenu quelque part très secondaire.

L’univers laisse présager encore un ou deux volumes et j’ai hâte de les lire. Les personnages sont attachants et la trame de fond -plus fantastique- est très enthousiasmante.

Attention par contre, ce tome-là va vous donner particulièrement faim, avec tous les passages au Sorbier… Ainsi que la conviction que vous ne devriez pas avoir de complexe, car toutes les femmes sont belles qu’elles soient en taille 40, 44 ou même 50.

En somme, je ne vois pas comment on pourrait passer à côté de cette romance feel good qui est bien plus qu’une romance, car un hymne à être vous-même et vous épanouir, mais aussi à croire aux contes de fées. Je le conseille à tout le monde !

Autre chronique de l’autrice

Au sorbier des oiseleurs

Ma note : 5/5

Pour l’acheter :

Pour me soutenir :

1 réflexion sur « Ma lecture : Tango à minuit par Jo Ann Von Haff »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close